Wednesday, November 17, 2010

Remaniement ministèriel sur fond de jazz



Coup de latte fatal pour l'entreprise (pas si) familiale Traffic qui perd son ambassadeur aux petites lunettes rondes, j'ai nommé Jacob Sabback, qui va par le sobriquet de Jack dans les allées rugueuses de la mégalopole new-yorkaise. Jack rejoint les rangs de la très ésthétique marque Stéréo, aussi chez La Lodge nous nous laissons aller de bon coeur à conjecturer quant à un possible désaccord concernant le déménagement de la marque Traffic chez le fabriquant Syndrome, après plusieurs années de bons et loyaux services chez le manufactureur très east-coast Chapman.

Cela n'est pas sans évoquer le (non-)remaniement ministériel qui eût lieu ces jours ci dans notre contrée hexagonale. En effet, si le n°1 du gouvernement français reste toujours Mr Fillon et que sa politique favorise toujours les bonnes gens de droite, on peut également penser que le salaire de Jack, malgré le changement d'écurie, ne bougera pas d'un poil. Ce ne sont que bruits de bureaux et autres cancans de machine à café, mais certains de nos reporters se sont laissés dire qu'autant chez Traffic que chez Stereo, le chèque en fin de moi serait optionnel. Certains nous parleront de passion et de "skate pour le fun" et nous soutiendront qu'un salaire ne veut rien dire, mais soit dit entre nous, ceux-là sont sans doute les même qui vont pointer à la soupe populaire du fait de la grande cohésion sociale sarkozienne.

Et croyez moi chez La Lodge, on ne mange pas que des conserves. Oh non.