Thursday, December 18, 2014

Austérité et skateboard : Nouveau projet de loi touchant directement les skateurs

Lors du conseil de ministre de cette semaine, François Hollande a annoncé une nouvelle loi dans le cadre de la politique d'austérité qui affecte directement le monde du skate. Le trimestre dernier, face aux abus des intermittents, il avait augmenté le temps de carence entre leur arrêt de travail et leur indemnisation. Cette fois-ci, face au recours abusif des skateurs au no-complys et wallrides nollie out, il a tout bonnement décidé de rayer ces deux figures de la Liste des Figures qui Comptent.




Voici un extrait de son discours :

 " Une loi doit être en cohérence avec son temps. Aujourd'hui, tout le monde sait faire et tout le monde fait des no-complys et des wall-rides nollie out. Nous en voyons dans chaque part, à toutes les sauces, ils viennent combler des trous dans les lines et ne surprennent plus personne. A tel point, qu'il est légitime de dire qu'ils ont perdu tout leur sens et leur attrait, surtout que les gens ne les ratent jamais une fois qu'ils les ont appris. C'est pourquoi, en collaboration avec le Ministre de la Jeunesse et des Sports, nous avons décidé de rayer ces figures de la Liste des Figures qui Comptent."
Plus clairement, à partir du 1er Janvier 2015, tout no-comply ou wallride nollie out dans une line sera compté comme nul. Par exemple, une line de 3 tricks avec un no-comply sera comptabilisée comme une line de 2 tricks. Une mesure prise pour d'évidentes raisons économiques face à la multiplication de ces deux figures dans toutes les vidéos de skate contemporaines.

Pontus Alv, dépité, à l'annonce de la nouvelle


Un coup dur pour les teams Converse et Polar qui étaient en bouclage de leur vidéo. Si la loi est bien acceptée par le Sénat et l'Assemblée, leurs vidéos ne compteraient respectivement plus que 7 et 9 tricks. Les réactions de la skatosphère se sont faites rapidement entendre : les Blobby's ont évoqué une possible séparation, de son côté Jake Johnson a menacé de mettre un terme à sa carrière pour écrire un livre sur les sectes.

les jeunes skateurs sont descendus dans la rue, bizarrement Flop Marfaing est resté chez lui

Rapidement des réactions se sont multipliées au quatre coins du pays, amenant de jeunes skateurs à descendre dans les rues. À Paris, des casseurs se sont joints à eux et ont causé de sévères dégâts : plusieurs mûrs ont été saccagés á coup de wallride nollie out, laissant d'irrémédiables petites traces noires. Pour ces jeunes, il s'agit bien plus que de sauvegarder deux figures, il s'agit de sauvegarder leur monde de vie, à l'instar de Alexandre, 15 ans :

" Vous comprenez, c'est très important pour nous. Grâce à ces figures, on avait plus besoin d'apprendre de nouveaux tricks. On pouvait les faire toute la journée et faire croire qu'on était bon. Même qu'avec le no-comply, on avait plus besoin de sauter ! On pouvait rester le pied avant au sol pendant tout le trick, sans que ça ne gêne personne."


Alexandre, 15 ans, a décidé de descendre dans la rue pour manifester son mécontentement.

Mais devant l'évident ras-le-bol face à son interventionnisme, le gouvernement a souhaité ne pas s'arrêter là, et d'ores et déjà un projet de loi sur les slappys est en cours de rédaction. Affaire à suivre, donc.

No comments:

Post a Comment