Tuesday, December 23, 2014

Le calendrier de l'Avent #2 : Madars Apse ex-aequo avec 2 célébrités locales



En #2 de notre calendrier qui rythme désormais votre tristounet quotidien, celui que l'on surnomme amicalement le "coton-tige géant" dans les milieux où l'on ne paye pas son matos, Madars Apse !! Yalla !

Madars Apse vient de la très belle et sous-estimée République de Lettonie. Un pays noble et mal barré puisque frontalier avec la Russie. On notera tout de même que l'entrée de la Lettonie dans la zone Euro (2014) correspond avec l'année où Madars devient professionnel de street-planche chez des marques américaines. On pourra donc nous faire croire que le skate est détaché des milieux financiers, voire même une culture underground, mais sachez que si vous n'apportez rien au CAC 40, vous êtes condamnés au flow team à vie. Théories du complot, quand tu nous tiens.

être Letton ou comment partir avec un sérieux handicap pour devenir pro chez les Américains

Pour en revenir à la Lettonie, et d'après les recherches quasi-scientifiques de nos envoyés spéciaux, il faut savoir que la majorité des Lettons font ça le week-end :


un samedi matin, quelque part en Lettonie

Vous comprendrez donc aisément qu'il n'est pas facile de pratiquer la planche sur la place du village, encore moins d'acquérir la dextérité de Madars. C'est pour cela que notre feuille de choux a décidé de saluer ce grand blond.

Plus sérieusement, ce qu'on appréciera dans son skate, c'est cette décontraction, cette capacité à vous faire sentir que le mec a décidé de poser des vacances d'aujourd'hui, jusqu'à la fin de sa vie. Où qu'il aille, que ce soit une tournée DC avec des team-mates qui rigolent pas des genoux ou son émission de TV réalité sponsorisée par Red Bull, Madars chille sévèrement. Il semble qu'il sera toujours le mec qui propose un nouvel angle d'attaque sur un spot, celui qui cruise quand d'autres se mettent la mission sur un trick compliqué. Si vous avez des doutes, checkez la deuxième line dans un half-pipe naturel à Dubaï. Le mec envoie du casper comme votre vieux pote de lycée qui avait un peu trop regardé Rodney Mullen et qui aimait s'afficher en pogo à la sortie des cours.
Ce qui est marrant, c'est de se dire que ce gars a exactement les mêmes sponsors que Nyjah Huston (DC + Element + Energy Drink) et pourtant, il semble qu'il gagne un passe-droit pour tout. Le voir samedi prochain au Plus Grand Cabaret du Monde ne m'étonnerait pas plus que de le voir dans une obscure vidéo indé. Et c'est précisément cette nature de caméléon qui nous a séduit de manière totalement virile.


Lorsqu'on parle de vacances à vie, comme celles dans lesquelles semble s'être embarqué Madars, on ne peut pas ne pas penser à deux de nos célébrités locales girondines, Raphaël Marque et Xavier Bénavides.  Étroits collaborateurs de soirée avec notre rédaction, on peut vous assurer que lorsqu'il s'agit de vacances, ces deux là vont vous mettre aussi à l'aise qu'un boardshort coupé au quart de cuisse. Certains vous parleront de pots-de-vin pour arriver dans notre calendrier, il n'en est rien. Sachez que ces deux rippers méritent amplement la #2 place aux côtés de Madars, que ce soit pour leur level ou l'ambiance qu'ils vous mettrons au cours d'une session.





Notre rédaction souhaiterait également s'excuser d'avoir effacer le flip front fakie nose grind revert de Raphaël à Pey Berland, faute qui a probablement ruiné sa carrière dans le game. Voilà, nous somme quittes !

No comments:

Post a Comment