Thursday, December 11, 2014

Le calendrier de l'Avent #9 : Steve Brandi dans la "Static V"

ollie jusqu'à la 9e place, à Meulin, c'est joli Meulin à cette époque de l'année, tiens.

C'est avec plus de tonus et de bonne humeur que Charlie et Lulu lors d'un Hit Machine que nous vous présentons le #9 de notre la calendrier de l'Avent de 2014 : issue du dernier opus de la série de vidéos Static de Josh Stewart, la part de Steve Brandi.

Tout comme la boisson alcoolisée qui est son homophone, Brandi réchauffe le cœur, fait  du bien à l'âme et rend la solitude nocturne agréable, voire préférable. La voix a cappella de Marvin Gaye nous enveloppe et nous drape de la cape magique de l'underground pour nous enfoncer dans les bas fonds new-yorkais.

Jadis un techos floridien, désormais transfuge new-yorkais chez la marque Hopps,  Steve fait part de plus de retenue lors de cette part que part le passé. Des tricks simples, puissants élégamment réalisés, un port de tête qui suscite l'émoi chez nos journalistes les plus sensibles au charme masculin.Comme un bon whisky vieilli en fût de chêne, Steve revient aux essentiels, au basiques dans cette part. En somme un skate d'adulte.

Steve et ses sauces en Floride, jadis

Nous sommes dans l'incapacité de vous fournir la part, pour des raisons de doigts d'auteur qui sont trop boudinés, cependant nous vous enjoignons à regarder cette part. Nous soulignerons tout de même, au milieu d'une ligne à la sobriété d'un cardigan Fred Perry, ce switch hardflip en flat, figure anachronique, presque hors de propos, comme une piqûre de rappel pour nous dire que Steve en a encore sous le capot.


Contrairement à ce que laisse entendre l'intro, ceci n'est pas une full part de tennis, mais sa vidéo d'intro chez Hopps

No comments:

Post a Comment