Monday, June 20, 2016

"Call me later" ou le Lodgio Manifesto


Éminent confrère, et membre à part entière du cercle lodgien, le très politisé 6stemic a récemment publié un montage de skate de rue que nous aimerons saluer : "Call me later". 

En effet, ce montage convoque tous les aspects du skateboard que nous apprécions, et dont nous avons jugé bon de vous faire la liste. Plus qu'une simple liste, cette énumération pourra même devenir le Lodgio Manifesto qui devra systématiquement être affiché sous la board de chaque skateur qui s'y soumet.


Le Lodgio Manifesto

 


Le skate, c'est comme dans la "Call me later", c'est :
  •  des moments d'échanges de propos amicaux avec des individus plus ou moins en état d’ébriété qui partagent la même passion.
  • des esprits indépendants avec leur propre leust refusant la standardisation imposée par les médias skateboardistiques avec une fougue proche de celle de BHL.
  • des crews qui se mélangent et partagent leur culture (des gens qui sautent haut et loin avec des gens qui sautent moins loin et moins haut, ou alors des gens qui écoutent du reggae avec des gens qui écoutent du dance-hall, en gros).
  • une conception de l'hygiène sans complaisance pour les tissus olfactifs.
  • une spontanéité devant la caméra proche de celle de Jean-Claude Van Damme, d'où la difficulté à cadrer les footages.
  • des gens qui restent sur le même spot pendant 4h en répétant "On bouge ?" toutes les 5 minutes, et ce, jusqu'à l'heure de rentrer.
  • des gens qui décident d'aller acheter une cannette quand on avait enfin décider de bouger. 
  • des gens qui ont déjà acheté une cannette avant d'avoir commencé à skater (et l'ont déjà bue).

No comments:

Post a Comment